Base de données en ligne pour la recherche en orthographe lexicale et son enseignement au primaire

Maintenant en ligne  : ÉQOL Une banque de 15 000 mots pour le français scolaire . ÉQOL, c’est une base de données lexicale élaborée par B Stanké, P Royle, S Rezzonico, A Moreau et C Dumais.

Elle est constituée des 15 000 mots que les élèves du primaire sont appelés à lire le plus souvent dans leurs manuels scolaires. Les mots proviennent de 28 manuels scolaires des Éditions Erpi (12 de mathématiques, 12 de français et 4 de la discipline « univers social »), 24 livrets et 90 extraits de littérature jeunesse.

Nous avons extrait 1200 mots de la liste pour créer une échelle québécoise d’acquisition de l’orthographe lexicale (ÉQOL). Chaque mot a été orthographié par au moins 50 élèves de chacune des 6 années du primaire du Québec. Vous pouvez utiliser ce moteur de recherche pour interroger la base de données selon de multiples critères (fréquence, morphologie, orthographe, …).

Prix de présentation

Félicitations à Mélanie Weiss, Lisa Martignetti (SCSD McGill) et Émilie Courteau qui ont obtenu un prix du FICSUM (Fonds d’investissement des cycles supérieurs de l’Université de Montréal) pour leur présentation affichée intitulée “Évaluation du traitement du langage chez les enfants avec un trouble développemental du langage (TDL)” à la Soirée de la recherche étudiante. École d’orthophonie et d’audiologie, Université de Montréal, 22 mars.

Recent publication

Royle, P., St-Denis, A., Mazzocca, P., & Marquis, A. (2017). Insensitivity to verb conjugation patterns in French children with SLI. Clinical Linguistics & Phonetics, 20. doi:10.1080/02699206.2017.1328706

Production of the perfect past tense in French children in kindergarten and first grade with SLI, using  verbs in past participle categories (ending in -é, -i, -u, and Other irregulars). show that they do not master the passé composé in the same way as typical French children. This task shows potential for oral language screening
in French.

Prepublication version here

Application mobile pour le dépistage des troubles à l’écrit en première année

Phophlo est un outil prédictif visant à permettre, aux enseignants et enseignantes et autres professionnels de l’éducation, d’évaluer les habiletés de langage oral des jeunes enfants, afin de prédire ceux et celles étant à risque de présenter un faible niveau de littératie. Plus spécifiquement, Phophlo évalue les habiletés de perception et de production de la parole, de conscience phonologique et de production morphologique auprès d’enfants scolarisés au début de la première année ou à la fin de la maternelle. Phophlo s’administre en une vingtaine de minutes.  Notre recherche, menée auprès d’enfants du Québec francophones natifs ainsi que ceux en immersion francophone du primaire, a démontré que Phophlo prédit leurs compétences en orthographe à la fin de la deuxième année. Phophlo a démontré une sensibilité de 71% et une spécificité de 93% pour dépister des troubles d’orthographe.

Phophlo est composé de 4 jeux/tests :
– Écoute : ce jeu teste la perception des sons de la parole
– Qu’est-ce que c’est : ce jeu teste la production des sons de la parole, notamment les consonnes
– Ils aiment quoi? : ce jeu teste la conscience phonologique à l’aide d’une tâche de rime
– Qu’est-ce qu’ils font ? : ce jeu teste la production morphologique à l’aide d’une tâche de mise de verbes au passé composé

Notre équipe de recherche : Susan Rvachew [1,3], Phaedra Royle [2,3], Laura Gonnerman [1,3], Brigitte Stanké [2], Alexandra Marquis [4] et Alexandre Herbay [1,3].

1. École des sciences de la communication humaine, Université McGill, 2. École d’orthophonie et d’audiologie, Université de Montréal, 3. Centre de recherche sur le Cerveau, le Langage et la Musique, 4. Université des Émirats Arabes Unis

Plus d’informations et de ressources sur Phophlo disponibles à http://www.medicine.mcgill.ca/srvachew/clinical.html

 

Présentations à des congrès

Félicitations à Lauren Fromont et Émilie Courteau qui présenteront dans le syposium  « Methodological considerations for studying on-line sentence processing in children using event-related potentials » au 14ième International Congress for the Study of Child Language (IASCL) à Lyon les 17-21 juillet.

Félicitations à Émilie Courteau qui présentera une affiche dans le cadre du congrès «Psychoshorts» à l’université d’Ottawa au mois de février.